Warhammer

Eden à l'Est

Merci au concerné de remplir le trou dans l'histoire

Nous arrivons vers midi dans la bourgade de Liechberg dans l’Est de l’Empire après donc une semaine de voyage à cheval. Ses 852 habitants ne peuvent se vanter que d’une seul auberge: l’Oeil du Chat, tenue par une certaine Tam et c’est fort logiquement là que nous entrons en premier. Il n’y a que très peu de client; nous réservons une chambre et commandons à manger. La maitresse des lieux nous semble sur la défensive et Jean-Luc qui tente de lui extirper quelques informations se voit rabroué assez sèchement mais obtient tout de même une piste: une personne très discrète, vient effectivement assez régulièrement pour s’entretenir avec un groupe de Gitans de passage. Nous sommes donc sur la bonne piste mais les indices sont maigres.
Une fois le ventre plein, nous laissons derrière nous la taverne pour interroger les villageois: le maréchal ferrant n’a rien de plus à nous apprendre et un éleveur de mouton nous redirige vers un dénommé Lucas qui vit à l’orée de la forêt. Entre-temps, je suis retourné à l’auberge mais celle-ci est fermée. Sans plus nous en préoccuper, nous nous rendons chez ce fameux Lucas. jean-Luc tiens à parler à “son homologue”; la encore la discussion tourne court mais là encore nous glanons une informations. Effectivement, il y a un peu plus au Sud un lieu qui sert de campement a des Gitans. Nous tirons un peu plus au Sud et trouvons le dit campement qui sert comme indiqué de lieu de passage : des traces de chariots y arrivent et en repartent.
Toujours préoccupé par Tam, nous regagnions l’Oeil du Chat, ouverte à nouveau. Il est presque l’heure du repas et nous restons volontiers pour goûter la cuisine local – fort bonne à mon avis. Après nous avoir apporté nos assiettes, Tam nous précise avoir quelques renseignements à nous transmettre.
Une fois le service terminé, les derniers clients sur le départ et la cuisinière – mi-elfe ! – rentrée chez elle, Tam revient à notre table pour partager les informations glanées dans l’après midi : un certain Baron de Munchhausen exploiterait plus à l’Est une mine dans laquelle travailleraient des enfants enlevés à leur parents et traités en esclave.

Comments

SylvainBodin nihilist

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.