Divinités elfiques

Asuryan est le plus ancien et les plus important des dieux elfiques, pour lesquels il est le créateur de l’univers et le détenteur de la Flamme Éternelle qui dispense la vie à tous les êtres vivants. Le phénix est son symbole. Il est toujours représenté avec un masque un côté noir et l’autre blanc pour symboliser l’équité. Bien qu’étant un Dieu très distant des préoccupations des mortels, il reste le protecteur d’Ulthuan lorsque cette dernière est en grave péril. Le lien entre Asuryan et les elfes est dispensé par les Roi-Phénix qui, lors de leur intronisation, reçoivent sa consécration pour prendre en main la destinée des Hauts Elfes. Il juge l’esprit de chaque Roi-Phénix lorsqu’il entre dans les flammes sacrées, en décidant de le laisser indemne ou en le mutilant. Il est aussi le juge des Dieux.

Ereth Khial est la déesse du monde souterrain des elfes, où résident les âmes des morts. Très peu vénérée par les elfes, hormis par ceux qui souhaitent la mort de leurs rivaux, elle dispose d’un culte plus conséquent et moins secret à Naggaroth. Cette déesse est considérée dans le Panthéon elfique comme la plus puissante juste après Asuryan.

Hoeth est le dieu de la connaissance et de l’érudition, particulièrement révéré par les mages et les savants.

Isha est la déesse elfique de la nature, de la régénération et des végétaux. Elle est la mère protectrice des elfes qui leur a enseigné la médecine et l’agriculture. Elle est symbolisée par un œil qui pleure depuis qu’Asuryan a décrété que les elfes malgré leur très longue vie mourraient eux aussi un jour et finiraient par s’entretuer. Le lien qui uni cette divinité aux elfes est symbolisé en Ulthuan par la Reine éternelle, bénie par la grâce d’Isha et veillant a la préservation d’Ulthuan et de sa nature. En Athel Loren, c’est la reine Arielle, véritable avatar incarné d’Isha qui règne parmi les elfes sylvains.

Vaul est le dieu elfique des forgerons et des artisans. Blessé par Khaine alors qu’il défiait son pouvoir, Vaul est depuis un être aveugle et infirme condamné à être enchaîné à son enclume et forger des armes, armures et artefacts pour Khaine pour l’éternité. Les prêtres de Vaul se crèvent ainsi les yeux en son hommage mais acquièrent ainsi des talents et capacités de conception d’objet enchantés qui dépassent les normes, y compris pour des elfes.

Kurnous est le dieu elfe chasseur, qui incarne l’esprit sauvage et animal de la nature. Lorsque cette dernière est menacée, il déchaîne sa fureur contre ces adversaires, raison pour laquelle il est particulièrement révéré par les population elfique forestières, tels que les habitants d’Avelorn, de Laurelorn où d’Athel Loren. Chez ces derniers, le lien avec Kurnous est incarné directement par Orion, leur roi, qui est un véritable avatar du dieu vivant parmi eux.

Loec est le Dieu elfe de la ruse, de la malice et de la tricherie. C’est un dieu roublard, qui préfèrera toujours la ruse au combat et dont le talent peut aller jusqu’à duper les autres Dieux eux mêmes (y compris ceux du Chaos). Il est particulièrement vénéré par les hors la loi, les vagabonds ou les pirates.

Khaine est le Dieu à la Main Sanglante, il incarne la guerre et le meurtre. Chez les Hauts Elfes, il est un dieu dangereux qu’il convient de craindre. Il ne doit être invoqué qu’avec parcimonie et lors de situations critiques tant son pouvoir peut détruire aussi bien ceux contre qui il est dirigé que ceux qui l’utilisent. Ainsi, on le prie plus à Ulthuan dans l’idée de l’apaiser que pour souhaiter de sa part de la puissance. En revanche, chez les Elfes noirs, il est la principale divinité, celle qui élimine les faibles et permet aux puissant de dominer : pour eux, seuls les lâches craignent de l’invoquer. Le culte qui est rendu à Khaine, notamment via l’ordre des Furies, les épouses de Khaine, ressemble par bien des aspects à celui du dieu du Chaos Khorne. Il est considéré comme brutal et sadique.
En tant que dieu du meurtre, il est également vénéré sur le Vieux Monde par les humains, notamment par les tueurs professionnels, même si cela reste assez rare. Selon les humains, il est le frère cadet de Morr et jalouse son pouvoir sur le royaume des morts, tentant de lui ravir le plus d’âmes possibles.

Divinités elfiques

Warhammer SylvainBodin SylvainBodin